Vous êtes ici : Accueil > Euphoria > Publications > Revue de presse

Revue de presse

Côté cœur : coup de pouce à l’association Euphoria

Article publié dans le journal LES ÉCHOS (BNP-Paribas Suisse), Genève, n° 8, août 2008

David Nieto, vice-président d’Euphoria / DR

Qui

David Nieto, co-fondateur de l’association Euphoria avec Christian Guyot, est collaborateur au Business Project Management BP – Support Front de la banque BNP-Paribas Suisse.

Quand : la genèse de l’association

Lorsque David Nieto fait la connaissance de Christian Guyot, en 2000, ils se reconnaissent d’emblée une motivation commune à aider autrui et décèlent leur complémentarité évidente. Après quatre années d’échanges et de recherches au cours desquelles Christian Guyot lui a notamment fait découvrir la psychologie de la motivation, ils décident de s’associer pour mettre leurs démarches respectives en commun et pratiquer la relation d’aide de manière associative. C’est en 2004 qu’ils créent l’association Euphoria, dont la devise est « Ensemble ».

Pourquoi ?

Lors de leurs interventions, tous deux ont très vite remarqué que les personnes blessées par la vie, malades ou âgées sont socialement exclues, ici même en Suisse. Certaines sont pénalisées, notamment par des effets de seuil, au point que même l’aide sociale leur est inaccessible. Euphoria comble la brèche en prenant en charge les cas non prévus par la législation. Le travail social est une des composantes de la vocation de l’association, mais n’est pas la plus essentielle aux yeux de ses fondateurs. Euphoria veut en effet permettre à chacun de retrouver la maîtrise de sa propre vie.

But

Euphoria œuvre pour restaurer l’estime de soi, la confiance et les qualités des personnes en difficulté, malades ou âgées afin de les ramener à l’autonomie. Elle lutte contre l’isolement en favorisant la solidarité, le partage et l’entraide. Grâce à son action auprès des personnes malades, Euphoria est d’ailleurs depuis peu membre de la Société Suisse de Psychiatrie Sociale.

Le travail d’Euphoria s’articule autour de trois axes :

  • un accompagnement et une aide à la vie quotidienne (présence, repas gratuits) ;
  • un appui éducatif et pédagogique (soirées de rencontre) ;
  • un soutien relationnel et psychologique, proposé par une psychologue FSP.
Un coup de pouce pour…

En dépit de cette reconnaissance, l’existence d’Euphoria est menacée, faute de ressources pour assurer son fonctionnement à moyen et long terme. Elle a besoin de réunir rapidement des fonds afin de poursuivre ses activités et tenir ses engagements. Mais pas seulement… Euphoria recherche également des bénévoles prêts à s’engager quelques heures par semaine pour venir en aide aux personnes qui en ont besoin à Genève.

Que ceux qui seraient tentés par cette aventure humaine et souhaitent s’engager en fonction de leurs moyens n’hésitent pas… Qu’ils fassent signe.

Pour soutenir l’association : www.association-euphoria.org.

Tous droits réservés, Les Échos (BNP-Paribas Suisse), août 2008

En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer