Vous êtes ici : Accueil > Euphoria > Foire aux questions

Vos questions

Cette page regroupe désormais vos questions récurrentes et d’ordre général. Notre page Contact est à votre disposition. Pour les questions particulières ou personnelles, venez nous voir (et nous prendrons un café ensemble), appelez-nous ou envoyez-nous un message. Nous serons heureux de vous répondre directement et individuellement.

Que signifie Euphoria ?

Je voudrais savoir pourquoi vous avez choisi le nom d’Euphoria, et ce que cela signifie.

Euphoria, du grec euphorein, signifie « bien se porter », « bien-être ». Alors que tant de gens souffrent, nous avons choisi ce nom pour montrer que retrouver son bien-être est possible, que ce n’est ni un symptôme de maladie ni l’effet de produits dangereux mais simplement le fait de retrouver naturellement la joie de vivre. Le but d’Euphoria est de faire en sorte que les gens se portent bien, en les aidant à surmonter les épreuves. Cela touche évidemment aussi les animaux et la préservation de l’environnement. Un point important pour nous : le bien-être, c’est surtout se sentir bien avec les autres. Si on ne trouve pas la solution à ses problèmes, quelqu’un l’a peut-être, mais comment le savoir si on ne lui demande pas ? Nous avons tous des difficultés mais on ne peut rien faire seul. L’entraide, la solidarité, sont quelques unes des clés de ce bien-être, des clés pour aller mieux. Trouver un nom à la fois simple et représentatif a été difficile. « Bien-être » évoquait trop un centre de remise en forme, un spa. « Ensemble », « Partage » ou « Solidarité » étaient déjà pris, etc. Mais il est étonnant de constater qu’après tant d’années, tant de gens ont encore un a priori négatif à l’égard du nom de notre association. Est-ce à ce point improbable d’aller bien ?

Combien êtes-vous ?

Combien de membres et de bénévoles travaillent pour votre association ?

C’est très variable. Il est arrivé que nous soyons une trentaine. Cela dépend des actions et projets en cours. Comme Euphoria repose exclusivement sur l’entraide, la solidarité, le partage, nous sommes tous bénévoles. Les gens vont et viennent. Certains aident depuis plusieurs années, d’autres pour quelques heures ou quelques jours. Le but est surtout de sensibiliser. Par exemple, une personne que nous avons aidée peut, de son côté, venir en aide à quelqu’un d’autre et nous n’en saurons peut-être jamais rien. Vous trouverez quelques uns de nos bénévoles et donateurs ici mais beaucoup d’autres ont œuvré de manière anonyme.

Vos ateliers

Proposez-vous des ateliers d’occupation pour jeunes ?

Non, malheureusement. Nos ateliers « Écriture, expression et communication » et « Aide à la recherche d’emploi » sont essentiellement orientés jeunes adultes et adultes respectivement en insertion (notamment personnes migrantes), en réinsertion (par exemple réorientation professionnelle), ou tout simplement en recherche d’emploi. Ces ateliers sont organisés, de manière ponctuelle, autour de petits groupes ou plus généralement selon des demandes individuelles. Notez enfin que les cours de cuisine et de langue des signes sont abandonnés.

Distributions alimentaires 

Pourquoi avez-vous interrompu vos distributions alimentaires dès 2016 ?

L’association Euphoria a proposé des distributions alimentaires à ses bénéficiaires dix ans durant. Nous avons néanmoins rencontré les problèmes suivants :
• en dépit des efforts de notre partenaire, l’association Partage, nos besoins n’étaient souvent pas couverts ;
• quelques bénéficiaires ont négligé de venir chercher la marchandise qui leur était réservée, ou n’en ont pas été satisfaits ;
• nous avons souvent manqué des bénévoles et véhicules nécessaires aux livraisons et distributions ;
• considérant les besoins croissants, nos ressources financières très modestes ne nous permettaient plus de répondre à ceux-ci et de pallier aux éventuelles carences des fournisseurs ;
• les dernières années surtout, nous n’étions plus sollicités que pour cela et une aide financière, alors que notre mission est d’offrir un accompagnement global.
Cette prestation, originellement proposée à quelques uns de nos bénéficiaires en souffrance sociale et dans le dénuement, a ainsi attiré nombre de personnes ne souhaitant malheureusement pas s’investir dans une démarche plus essentielle quant à la résolution de leurs difficultés. En outre, les grandes institutions distribuant repas et/ou colis alimentaires se sont développées, alors que nombre de petites structures s’y associaient. Bien que conscients de l’importance essentielle de cette prestation, nous avons donc considéré que suffisamment d’intervenants la proposaient. Dans ce domaine, notre action propre n’était plus cruciale. Il nous a semblé plus utile de nous reconcentrer sur notre rôle spécifique en aval.

Réseaux sociaux

Pourquoi n’avez-vous ni compte Facebook ni compte Tweeter ?

L’association Euphoria a été créée pour contribuer à lutter contre l’isolement des personnes âgées et des personnes malades, puis de quiconque se retrouve en difficulté, quelle que soit la nature de ces difficultés. Sa vocation première est d’apporter une présence, de restaurer le lien social. Le mot-clé de la philosophie d’Euphoria est « Ensemble » : c’est ensemble que nous trouvons des solutions et surmontons les épreuves. Pour nombre de nos bénéficiaires d’ailleurs, souvent dans la précarité ou le dénuement, Internet n’est pas la priorité. Où trouver la réponse à ses doutes, le soulagement à sa souffrance, la satisfaction de ses besoins essentiels, la reconnaissance, sinon à travers la chaleur humaine, le regard attentif, la main qui se tend ? Nous travaillons encore et toujours à tenter de rapprocher les êtres les uns des autres. Cela ne peut se faire qu’à travers le seul vrai et unique réseau social existant depuis toujours, disponible en permanence et gratuit : la relation humaine. Nous refusons donc de promouvoir les outils et instruments précisément contre-productifs que sont notamment ceux que vous citez : cela irait à l’encontre de notre philosophie. La meilleure preuve en est la demande même qu’expriment celles et ceux qui s’adressent à nous, tant bénéficiaires que bénévoles : ne plus être seul, rencontrer d’autres personnes en chair et en os, échanger, s’entraider, exister et donner sens à cette existence à travers cette chaleur retrouvée, ces regards et ces mains reconstruisant la vie.